Les musées vecteurs de promotion des territoires : Entre missions identitaires et usages touristiques. Une étude de cas de Marrakech et de son arrière pays.

Abdelilah Lissaneddine
Sous la direction de Ouidad Tebbaa, Laboratoire Culture, Patrimoine et Tourisme.
Faculté des Lettres et des Sciences Humaines. Université Cadi Ayyad-Marrakech.

Ce projet de thèse porte sur le questionnement et l’analyse de la dimension identitaire et de l’usage touristique des musées et de leurs rapports avec un territoire qui porte non seulement sur la vallée du Zat mais plus globalement sur tout l’arrière pays de Marrakech. Plus précisément, il s’agit dans cette thèse d’appréhender les interactions et les impacts induits par certaines structures muséales, sur les habitants, leur mode de vie, les questions identitaires qu’ils suscitent en eux, ainsi que les dynamiques territoriales qu’ils provoquent.

4 axes concordent directement avec le projet Géoparc :

  • Le rôle des écomusées et leur place dans la dynamique sociale et identitaire au sein d’un territoire spécifique
  • Le Rôle de l’écomusée dans la mise en tourisme du patrimoine.
  • L’articulation entre musée et économies locales.
  • La mise en patrimoine au service de la promotion du développement du territoire et des communautés qui y vivent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *