Paysage, construction territoriale, et enjeux de patrimonialisation dans les projets du développement touristique des territoires de montagne. Le cas des vallées atlasiques de Zat, de l’Ourika et de Ghyghaya

Mariam Ait Nicer 
Sous la direction de Ouidad Tebbaa et Saïd Boujrouf.
Université Cadi Ayyad, Faculté des Lettres et Sciences Humaines.

La question du paysage et de la construction territoriale, surtout en zone montagnarde, sont plus que jamais liés à des enjeux majeurs de patrimonialisation et de conservation. La montagne atlasique, suite à la création d’infrastructures touristiques, commence à subir des changements rapides et brutaux. Ainsi, le développement touristique des vallées de la montagne atlasique a induit une évolution relativement rapide de ces territoires, d’une situation d’isolation et de repli, vers une ouverture sur le monde. Cela entraîne des altérations du paysage culturel des vallées concernées par ce développement et cela bouleverse les rapports identitaires et le sentiment d’appartenance des populations à ces territoires. L’objectif de ce travail de recherche est d’analyser les modalités de prise en compte de ce patrimoine tant par les acteurs publics concernés que par les autochtones. Une attention particulère sera portée sur la prise en compte de ces paysages culturels dans les démarches de patrimonialisation et d’aménagement durable des territoires atlasiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *