Postures épistémologiques et cadres théoriques des principaux courants de l’éducation aux territoires

La géographie développe une réflexion épistémologique sur les sociétés et leurs territoires et précise, à travers les courants de la géographie sociale et culturelle, les liens entre les savoirs et leurs territoires. Nous examinons ces divers ancrages épistémologiques, lesquels sont largement repris dans les réflexions sur les modalités, valeurs et finalités des éducations relatives à l’environnement et au développement durable. Cela permet de proposer une typologie des approches théoriques portant sur la question émergente de l’éducation aux territoires.

Voir article


Yves Girault, Muséum National d’Histoire Naturelle
Angela Barthes, Université Aix-Marseille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *