XI Reunión Nacional de la Comisión de Patrimonio Geológico de la Sociedad Geológica de España. « Patrimonio geológico y geoparques, avances de un camino para todos » (9-13 juin 2015)

Gonzalez Catalina, doctorante, PALOC MNHN/IRD

Participants :

Cette conférence a regroupé environ 200 personnes, la plupart espagnoles et quelques autres nationalités : brésiliens, portugais, équatoriens et colombiens. La majorité des participants était des géologues, avec la participation des membres d’« El Insituto Geológico y Minero de España (IGME) » et d’importants représentants de la géologie dans ce pays. Notons également la participation de plusieurs directeurs scientifiques de Géoparcs espagnols et de doctorants en Géologie et géographie.

Cf. lien pour les actes : http://www.geoparkea.com/site_media/pdf/LIBRO_ACTAS_COLOR_DEF.pdf

Points de discussion :

  • Réflexions sur la valorisation de la géologie comme « l’histoire de la planète » où l’importance du « patrimoine géologique » qui peut participer au sentiment d’appartenance de la population au territoire labélisé. « la cultura geológica de la sosiedad es muy pobre » « la gente no sabe lo que le interesa de un lugar geológico ». Il y a donc le besoin de créer un collectif populaire pour divulguer cette passion. Les géologues estiment avoir des difficultés pour transmettre leur connaissance.
  • Quand on parle d’intégrer la population locale, la référence directe est la spiritualité liée à ce patrimoine géologique identifié.
  • Nouveau courant où apparaît l’intervention de l’homme sur la géologie : « antrhopoceno » et les « tecnofosiles ». cf. Le plastic a modifié non seulement l’environnement biologique mais aussi géologique.
  • Compte tenu de l’importance des guides pour l’éducation en Espagne, réflexion sur leur formation.(Cf. http://issuu.com/ingurumena/docs/itinearios_urdaibai), mais aussi présentation d’initiatives pour l’éducation formelle : http://aepect.org/larevista.htm et informelle comme le « Geolodia » :http://www.sociedadgeologica.es/divulgacion_geolodia.html.
  • L’un des objectifs majeurs des Géoparcs vis à vis de la population est d’inciter les habitants à rester sur ce territoire. Autrement dit travailler sur les opportunités de développement local liées au Géoparc.
  • Désir d’intégration ou d’adaptation aux concepts mondiaux, principalement ceux de l’UICN, puisque les Géoparcs cherchent leur reconnaissance notamment en terme d’esthétique de paysages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *